Deng Gemeng – Quelle est la direction à suivre ?
Schuttrange établit sa feuille de route pour demain.

Schuttrange invite sa population à façonner avec elle l’avenir de la commune. Lancée sous le thème «Schëtter – Deng Gemeng. Plang mat!», la consultation populaire a pour but de déterminer la direction que doit prendre la commune pour son développement au cours des dix à quinze prochaines années. Dans quelle mesure faut-il promouvoir l’essor de Schuttrange? Quelles tâches faut-il déléguer aux quartiers individuels? Schuttrange a-t-elle besoin d’un centre? À quel endroit faut-il prévoir l’aménagement de nouveaux logements et de nouveaux emplois? Quels sont les éléments qui contribuent à la qualité de vie de Schuttrange et comment les garantir? Telles sont les questions que la commune de Schuttrange souhaite soumettre à l’appréciation des citoyens.

Le point de départ : un nouveau PAG
L’organisation de la consultation populaire coïncide avec l’élaboration d’un nouveau Plan d’Aménagement Général (PAG) par la commune de Schuttrange. Ce plan pose les jalons de l’avenir de la commune. Il montre dans quel sens doit évoluer la politique de Schuttrange en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme, précise l’endroit où se situent les zones d’habitation, les zones industrielles, les zones de transport et les zones de loisir et détermine la taille que ces zones devraient avoir.

Même si la loi n’impose pas formellement la tenue d’une consultation populaire au stade de la planification, le collège échevinal de la commune de Schuttrange souhaite néanmoins associer ses citoyens au projet comme elle le fit lors de l’établissement du plan de développement communal (PDC) qui a été publié en 2003. Au cours du premier semestre 2002, une cinquantaine de citoyens ont en effet contribué, pendant plus de cinq mois, à l’élaboration de propositions pour le développement communal, se consacrant en groupes de travail à l’examen de trois axes thématiques: «Urbanisme, patrimoine, paysage, environnement, récréation et loisirs», «Culture, social, infrastructure» et «Économie, commerce de détail et mobilité».

L’avis des habitants sur l’avenir de leur commune est à nouveau requis dix années après cette première étape. Quels sont les problèmes à traiter de l’avis des citoyens? À quels acquis ne faut-il pas toucher et quels sont, en revanche, les éléments à changer?

LBBW Immobilien Kommunalentwicklung GmbH (KE) animera la consultation de la population et documentera les résultats. Le Département du Développement Rural du Ministère de l’Agriculture accompagnera le projet sur le plan conceptuel et financier.

Une consultation en trois temps
La commune de Schuttrange a convenu avec KE d’une procédure en trois temps.

Envoi d’un questionnaire à tous les habitants
Tous les habitants de Schuttrange âgés de seize ans et plus recevront un questionnaire qu’ils seront invités à remplir et à renvoyer à la commune dans l’anonymat.

Qu’appréciez-vous en particulier à Schuttrange? Que faut-il améliorer à la commune? Faut-il prévoir de nouvelles zones d’habitat ou y a-t-il lieu de freiner le développement? Que pensez-vous du trafic, des possibilités d’emploi, des commerces disponibles et des possibilités de loisir et de récréation offertes aux citoyens? Outre les questions à cocher précitées, le questionnaire contiendra également de nombreuses «questions ouvertes» qui permettront aux citoyens de formuler librement des suggestions.
Le questionnaire sera également disponible en ligne sur le site Internet de la commune de Schuttrange. Pour des raisons de protection des données, il ne sera en réalité accessible que via le serveur web de KE. Toutes les informations concernant les participants seront couvertes par les exigences strictes de protection des données et de confidentialité des données statistiques. La commune ne recevra qu’une synthèse des évaluations et n’aura accès ni aux questionnaires ni aux réponses individuelles.

Quelques minutes suffiront pour répondre aux questions du questionnaire. Plus il y aura de répondants, plus les résultats seront représentatifs.

Consultation de la population en petits groupes conviviaux
Pour la consultation orale, deux réunions ont été fixées en 2013 :

Réunion d’information pour tous
La réunion publique de coup d’envoi sera essentiellement une réunion d’information. Elle sera consacrée en grande partie à la présentation des résultats du sondage de la population, mais elle précisera également l’objectif, le déroulement et le calendrier de la consultation populaire sur l’avenir de la commune.

Afin que tous les intéressés comprennent bien les enjeux de la consultation orale de la population, KE rappellera les éléments déterminants du plan de développement de la commune de 2003, tandis que le bureau Zilmplan présentera les principaux éléments tirés de l’étude préparatoire. KE a établi le plan de développement communal et Zilmplan a été chargée par la commune d’élaborer le PAG, de la phase d’étude préparatoire jusqu’à la rédaction finale. Les principaux éléments se dégageant des travaux de planification seront également résumés par écrit à l’attention des citoyens.

À l’issue des exposés, des réponses aux questions et d’une première discussion, les citoyens auront la possibilité de s’inscrire pour participer à la consultation orale. L’inscription pourra également se faire ultérieurement auprès de l’administration ou en ligne sur le site web.

«Café Schëtter», un café pas comme les autres
La consultation à proprement parler de la population s’effectuera suivant la méthode américaine du «World Café». L’atmosphère du café Schëtter crée le cadre qui doit garantir un échange animé sur le thème commun «Deng Gemeng. Plang mat !». La participation est ouverte à tous. Le nombre de places disponibles n’est pas limité.

Le principe est le suivant: les participants prennent place, par groupe de quatre ou cinq personnes, autour d’une table conviviale et reçoivent une question à examiner. Une nouvelle question est posée à chaque rotation. Les participants échangent leurs idées et le résultat commun est noté sur la nappe en papier. Lorsque la discussion est terminée, les participants changent de table et de nouveaux groupes de discussion se forment. Un animateur par table reste en place et fait un compte rendu aux nouveaux venus autour de la table sur le déroulement de la discussion. La rotation des participants et la succession des questions garantissent l’enchevêtrement des thèmes abordés, des idées échangées et des idéaux formulés. Entre-temps, les grands résultats (intermédiaires) sont communiqués à l’ensemble des participants.

Les citoyens et citoyennes qui n’auront pas la possibilité de se rendre au «Café Schëtter» pourront quand même participer à la discussion grâce à un blog Internet. De même, une discussion de l’étude préparatoire sera organisée via le blog en ligne. Des remarques, suggestions et questions pourront être formulées pendant toute la durée de la participation.

Résultats de la consultation populaire
KE établira un rapport qui intégrera les résultats de la consultation populaire. Ceux-ci seront présentés au conseil communal et publiés dans le bulletin communal ainsi que sur le site web de la commune de Schuttrange.

Pour clôturer le processus de participation, les décideurs auront pour mission de déterminer les propositions et les souhaits des citoyens qu’il conviendra de reprendre dans les réflexions relatives à l’avenir de la commune. Le projet de PAG sera présenté aux citoyens dès qu’il sera terminé et ceux-ci se verront offrir la possibilité de présenter leurs remarques et objections par écrit au collège échevinal.


Calendrier (actualisé)
Le questionnaire sera envoyé ou mis à disposition en ligne en avril 2013. Les questionnaires dûment complétés pourront être renvoyés à KE jusqu’au 26 mai 2013. Après l’évaluation, la réunion d’information des citoyens aura lieu le 07 octobre 2013. La réunion «Café Schëtter» se tiendra le 16 novembre 2013. Les résultats documentés seront ensuite publiés dans le bulletin communal.

Non
Non